ADN de la communauté

À chaque ÉPOQUE son VISIONNAIRE, à chaque VISIONNAIRE son VAISSEAU, à chaque VAISSEAU son AVENTURE, à chaque AVENTURE son MÉDIA

Jules Verne (1870) a été le premier à apporter un éclairage nouveau sur le monde sous-marin. Son roman, Vingt mille lieues sous les mers, a sans doute été le premier catalyseur d’une communauté que l’on nomme les Meriens, regroupée derrière la symbolique du Nautilus.

Autre époque, autres moyens technologiques, autre média et autre échelle, Cousteau (1956) a ouvert la porte du Monde du Silence par le prisme de la télévision qui lui a offert une audience puis une tribune internationale. La communauté des Meriens a ainsi grossi au rythme des aventures de la Calypso sur toutes les mers du globe.

Aujourd’hui c’est Jacques Rougerie qui offre aux Meriens leur nouveau vaisseau amiral, SeaOrbiter, dont le rayonnement planétaire s’appuie sur les technologies de communication numérique du 21ème siècle qui doivent permettre à cette communauté d’effectuer un nouveau et fantastique bond en avant.